Menu
Partager :
Saint-Savinien-sur-Charente

THEATRE

Les Soliloques de Mariette
A partir du 24
11
Cet événement se répète tous les jours de 20h30 à 17h00 depuis le vendredi 24 novembre 2017 jusqu'au dimanche 26 novembre 2017
Lieu : La Maison du Chat Bleu
17350 Saint-Savinien-sur-Charente

Théâtre - Les Soliloques de Mariette

Rendez-vous à la Maison du Chat Bleu les :

  • Vendredi 24 et Samedi 25 novembre à 20h30
  • Dimanche 26 novembre à 17h00

Avec Anne Danais, mise en scène Anne Quesemand - labelles & cie

"Soyons clair, Anne Danais est Mariette. Vêtue d'une sobre blouse gris-bleu, les cheveux gris agrémentés d'un coquet crochon, elle donne à Mariette un discret accent de sa région des Deux-sèvres. La comédienne, qui nourrit une relation amoureuse avec l'œuvre de Cohen depuis vingt ans, a vite perçu que seule Mariette pouvait passer la rampe. Elle a extrait les quelques monologues écrit dans un style si particulier, un fleuve de mots souvent joliment estropiés, sans ponctuation ou presque, une parole incroyablement vivante qui dit toute la solitude de ce personnage de l'ombre élu par l'auteur. C'est donc en une succession de tableaux que Mariette nous fait pénétrer dans le monde d'Ariane. Elle nous apprend tout d'elle ou presque de son enfance, son mariage et sa rencontre avec Solal, l'adoré, le seul, l'unique. Chaque tableau se conclut sur une chanson d'amour, fort bien interprétée (Anne Danais est aussi auteur-compositeur-interprète), Parlez-moi d'amour, les grelots de l'amour les colliers de la vie. Elle rentre par une porte, sort par l'autre sur un petit pas de danse, en toute simplicité. Aucun effet théâtral, la sobriété de son jeu laisse le style s'épanouir, avec ses exubérances et ses excès, ses traits d'esprit. On se régale de la truculence d'une langue audacieuse et généreuse qui profite de la situation pour prendre toutes les libertés avec la syntaxe et le lexique, de la mélancolie au bouc commissaire en passant par la friture d'amour. Mariette parle toute seule pour se tenir compagnie. On pense à Cohen qui parle tout seul pour se consoler de la haine. Comme tous les solitaires elle s'adresse à un interlocuteur imaginaire et on est presque content pour elle que, grâce au théâtre, elle ait enfin trouvé quelqu'un qui l'écoute, en chair et en os car elle le mérite bien. Ce petit bijou créé au festival d'Avignon Off en 2009 revient, après un détour par Paris, au théâtre Montparnasse et une tournée de huit ans, à La Maison du Chat Bleu, son port d'attache."

THEATRE
Création site Internet mairie